Comment choisir son VTT électrique ?

1 novembre 2023

Au fil du temps, les vélos électriques sont de plus en plus adoptés aux dépens des modèles classiques. En effet, ils présentent d’intéressantes caractéristiques et offrent un mode d’utilisation beaucoup plus pratique. Cependant, pour véritablement profiter de votre acquisition, il vous faudra choisir votre VTT à Assistance Electrique en observant certains critères de choix.

Le type du vélo

Comme c’est le cas pour tout vélo, dans le cadre du choix, vous devez opter pour un VTT électrique qui répond à vos besoins et exigences. Certains peuvent par exemple trouver le bonheur dans le vtt electrique nakamura, mais ce modèle peut moins convenir à d’autres cyclistes. Modèle semi-rigide ou tout suspendu, il vous revient de les étudier pour choisir ce qui s’accordera le mieux à votre pratique. 

A lire aussi : Les microcars : La révolution automobile compacte et économique ?

Si vous êtes amateurs de cross-country, vous pouvez choisir le cadre rigide pour une meilleure performance de pédalage ou celui suspendu pour plus de confort. Le cadre suspendu permet d’ailleurs de gagner en vitesse dans les descentes. C’est le type de cadre qu’il vous faut, si vous pratiquez aussi de l’enduro ou encore du freeride.

Le moteur

Sur la plupart des modèles de vélos à assistance électrique, le moteur est intégré dans la roue avant ou arrière. Mais sur certaines conceptions, il peut être placé dans le pédalier. Cette motorisation est d’ailleurs celle qui convient le plus et qui s’adapte le mieux aux pratiques sportives. Pour les moteurs de vélos électriques, la puissance maximale autorisée est de 250W. Le couple moteur est l’indication principale à vérifier, cette valeur s’exprime en Newton mètre (N.m). En optant pour un couple moteur compris entre 60 -70 N.m, attendez-vous à profiter d’un VTT puissant.

Lire également : Est-ce que les microcars sont la nouvelle révolution économique de l'industrie automobile ?

La batterie

Dans le système électrique, la batterie est l’élément le plus important après le moteur. Généralement, les batteries qui équipent ces VTT sont au Lithium, ce qui assure une longévité et un temps de charge moins long. L’autonomie s’exprime en ampère-heure (Ah) ou en watt-heure (Wh) et plus cette valeur est élevée, plus longtemps roulera votre vélo. Avec une autonomie de 400 Wh, le VTT électrique peut bénéficier d’une autonomie variant de 50 à 80 km, en fonction de l’utilisation.

Pour connaitre la capacité de la batterie, il faudra aussi vérifier le Volt (V), car sa valeur est déterminante de la capacité de relance puissante du vélo. Le plus souvent, les VTT électriques proposent soit des batteries de 24V ou de 26V.

Le poids du vélo

Comme c’est le cas pour le vélo classique, le poids influence aussi le choix du vélo électrique. En effet, les différents équipements (batterie, cadre et moteur) ajoutent un poids considérable au vélo électrique. Un modèle trop lourd pourrait être pénalisant lors de certaines pratiques ou au cas où la batterie vous lâche. Il sera donc essentiel de veiller à choisir un VTT à assistance électrique d’un poids convenable qui ne sera pas un handicap dans l’utilisation. 

Copyright 2024. Tous Droits Réservés